ARTICLES





KIM
(Rudyard Kipling)


Un cheminement spirituel


La lecture de ce livre n’est pas aisée. La syntaxe anglaise est plutôt archaïque et mise à mal. Il en va de même pour le vocabulaire. Mais je crois que l’effort en valait la peine.
Plus qu’une simple histoire d’espionnage, il faut y voir un cheminement spirituel, concrétisé par le déplacement incessant des protagonistes sur les routes pittoresques de l’Inde britannique de la fin du XIXème siècle.
S’il fallait adapter ce livre au cinéma, on le classerait certainement dans la catégorie des « road movies ».
N’oublions pas que Kipling était franc-maçon. Il y a incontestablement une approche, une dimension ésotérique dans ses écrits.

Voici un portrait de ma facture, ainsi que deux cartes postales d’époque que je me suis procurées au cours de ma lecture. Quiconque aura lu « Kim » comprendra le sens de ma démarche. Moi-même, de par ma peinture, je suis à la recherche de quelque chose. Quoi au juste ? Difficile à définir. Quelque chose, sans doute, qui puisse aider à élever, sublimer mon âme.

Donald Sheridan