ARTICLES





Une chevalière
Pourquoi la porter ?



J’ai hérité de la chevalière de mon père et j’ai longtemps hésité à la porter.
D’une part je ne voulais pas être pris pour un snob (ce qui un peu paradoxal : snob vient du latin « sine nobilitate » et signifie littéralement « sans noblesse »).
D’autre part j’estimais ne pas la mériter. Je me disais : « tu la porteras quand tu seras fier de toi, quand tu auras achevé quelque chose de solide, de concret ».

Or j’ai récemment lu « L’élégance du hérisson ». J’étais heureux de constater que ma vision de la noblesse correspond à la vision qu’en a l’héroïne du livre, à savoir la concierge : vous n’êtes pas noble de naissance. La noblesse se définit par vos actes, votre interaction avec autrui, votre attitude face à l’adversité.

Quelque soit votre métier, si vous le faites bien, consciencieusement, en respectant votre clientèle tout en respectant votre propre personne, vous pouvez prétendre à ce « titre ». Raison pour laquelle aujourd’hui je me suis résolu à porter cette chevalière. Elle est là pour me rappeler, en tous lieux et à tous moments, que j’ai des principes, de l'intégrité, et que je dois m’y tenir. La vraie noblesse est là.

Mai 2017